Pourquoi la croix, quel scandale!

Classé dans : Articles | 0

 

Dieu est-il raisonnable en utilisant la croix comme moyen pour sauver l’humanité entière ? Bien sûr que non pour nous autres humains bien-pensant. Ce n’est certainement pas raisonnable du tout ! En plus, cela heurte notre délicate conscience ; Il aurait pu choisir un autre moyen, franchement ! D’ailleurs, nous allons arranger tout cela en avançant l’argument suivant : « Ce n’est certainement pas Jésus qui est mort sur la Croix. Il paraît qu’on l’a remplacé par quelqu’un d’autre à la dernière minute car il est inconcevable que Jésus (si tenté qu’il soit Dieu) meure sur une Croix ! Voyons donc, soyons un peu plus raisonnable et sensé ! »
croixcouleur
D’autres ont avancé l’argument suivant : « Jésus ne pouvait pas être l’envoyé de Dieu. D’ailleurs, Il ne peut pas être le Fils de Dieu ; Il a usurpé cette identité, c’est pour cela que nous, nous pensons que Dieu n’a pas de Fils ; c’est beaucoup plus raisonnable et bien raisonné à notre avis ! ».
D’autres encore défendent l’argument suivant : « La croix est destiné aux brigands et aux criminels. Comment Dieu peut-Il mettre son Fils sur une croix ! Et en plus, c’est un instrument de malédiction. C’est tout simplement inacceptable pour notre bonne conscience et donc cela ne peut pas nous concerner ! ».
Nous allons voir ce que dit l’encyclopédie libre concernant le supplice de la Croix qui était une pratique romaine du temps de Jésus. Selon Wikipédia, « On sait, grâce à l’archéologie1 et aux textes antiques comment se déroulait le supplice de la croix. Le condamné était d’abord attaché par les poignets à une traverse de bois (stauros en grec, patibulum en latin). Puis cette traverse était fichée dans un pieu vertical (en grec xylon, c’est-à-dire « bois » ; en latin crux ou furca) moins élevé qu’on ne l’imagine en général, les pieds du supplicié touchant presque le sol. Le tout formait ce que les Romains appelaient une crux (terme à l’origine du français « croix »). On pense qu’elle avait la forme d’un T. Le condamné mourait par asphyxie, après plusieurs heures de terribles souffrances. Particulièrement douloureux et humiliant, ce genre de mort était, dans le monde romain, réservé aux esclaves et aux non-citoyens ».
Cela corrobore ce que nous venons de dire plus haut.

 

Maintenant, je m’adresse à vous cher(e) lecteur et lectrice ; Quel est votre propre argument face à la Croix ? Trouvez-vous aussi cette histoire scandaleuse ? Vous avez toutes les raisons de le penser !
Laissez-moi vous dire une chose : Cette idée qui est non seulement « ingénieuse » et « scandaleuse » ne pouvait pas provenir de l’être humain bien trop raisonnable tel que nous ! Pareille idée ne vient que de Dieu seul : « Il a voulu par lui (Jésus) réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui(Jésus) par le sang de sa croix » (Colossiens 1 verset 20).

 

Dieu a choisi ce moyen qui n’est peut-être pas raisonnable du tout pour nous, mais c’est son choix ! Il va davantage enfoncer le clou dans notre conscience bien consciencieuse. « Car puisque le monde avec sa sagesse n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. Les juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse. Nous, nous prêchons Christ crucifié ; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes» (1 Corinthiens 1 versets 21 à 25).

 

La Bible a déjà compris que la croix est quelque chose d’inouï pour l’homme. Dieu ne fait-il pas en sorte que cela heurte notre intelligence et sagesse humaines ? Oui, en effet, cela dépasse notre entendement, cela blesse notre sensibilité, cela choque notre intelligence et cela ébranle notre raisonnement ! Que voulez-vous ! Dieu est Dieu. Il fait tout cela pour nous rappeler qu’il fait ce qu’il veut et sa volonté souveraine ne regarde que lui ! « A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ?…Ne le savez-vous pas ? Ne l’avez-vous pas appris ? Ne vous l’a-t-on fait connaître dès le commencement ? N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la terre ? C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles ; Il étend les cieux comme une étoffe légère, il les déploie comme une tente pour en faire sa demeure. C’est lui qui réduit les princes au néant et qui fait des juges de la terre une vanité…Il souffle sur eux et ils se dessèchent et un tourbillon les emporte comme le chaume. A qui me comparerez-vous pour que je lui ressemble dit le Saint ? Levez vos yeux en haut et regardez ! Qui a créé ces choses ? Qui fait marcher en ordre leur armée ? Il les appelle toute par leur nom ; par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n’en est pas une qui fasse défaut» (Esaïe 40 versets 18 à 26).
Nous ne pouvons comparer le raisonnement de Dieu au nôtre. Il est tellement au- dessus de tout raisonnement humain !
La croix est quelque chose de scandaleux. Il démontre aussi que Dieu, qui est infiniment au-dessus de toutes choses, sait aussi s’abaisser jusqu’à un rang très bas, jusqu’à mourir à côté de brigands ! La croix est une démonstration de l’humilité de Dieu face à l’arrogance de l’homme !

 

femmeforte1

C’est tellement ridicule parfois d’entendre des personnes se vanter de leur puissance et de leur égocentrisme, alors qu’ils ne sont qu’une infime poussière devant la grandeur de Dieu. Si Dieu sait ainsi s’humilier en allant mourir jusqu’à la croix, pourquoi l’homme ne s’abaisserait-il pas un petit peu pour reconnaître qu’il est limité et a besoin d’un plus fort que lui, de son Créateur qui est Dieu !

(Accéder à la page suivante en bas des images du carrousel)